Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Orama, « notre culture d’aujourd’hui sera notre patrimoine de demain »
    Orama, « notre culture d’aujourd’hui sera notre patrimoine de demain »

Carrière

Jade Ligthart, 23 ans, businesswoman et polynésienne !
entrepreneuse

Jade Ligthart, 23 ans, businesswoman et polynésienne !

Publié le 13 septembre 2018

Femme de coeur, jade gère avec l’aide de sa mère une Garderie et aide son conjoint gérant d’une salle de sports. Deux univers où l’humain est au centre de tout ! Femmes de Polynésie vous brosse le portrait d’une polynésienne au parcours inspirant.

« Mes employés sont devenus ma famille, du coup on est devenu une grande famille, et si je suis là aujourd’hui c’est grâce à mes employés et bien sûre grâce à ma famille. »

Business à l'américaine

D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Jade a toujours voulu avoir une entreprise. C’est quelque chose qui la passionne. Elle n’est pas faite pour être derrière un écran. Après le Lycée Samuel RAAPOTO où elle se spécialise en économie-sociale, elle quitte le fenua pour le pays de l’oncle Sam direction l’Université Irvine Valley (Irvine Valley College).

« J’ai effectué mes études aux USA dans une université pour apprendre l’anglais et le business en Californie. »

Un exile de deux ans. Sa plus grande victoire : se débrouiller dans un pays où l’on ne parle pas français. Son diplôme en poche, elle revient au pays et prend la gérance de la garderie Bisounours. Dans le même temps elle ouvre avec son conjoint une salle de sport : Focus ARENA.

« Mes journées sont très longues, je me lève à 4H30 pour être à la salle pour 5H30 jusqu’à 12H30, ensuite de 12H30 je suis à la garderie jusqu’à 18h et enfin à la salle de 18h à 20h pour faire la caisse. Je m’adapte, j’ai un conjoint qui est mon pilier et du coup on se complète totalement. »

Stay focus

Son conjoint n’est autre que Christian Wong Sang. Propulsée par l’émission « Stay Focus » diffusée sur TNTV, leur société a pignon sur rue. Résultat la salle ne désemplit jamais. Alors pour avoir un certain équilibre elle se livre à une routine quotidienne. Tous les matins en se préparant, elle écoute des vidéos sur YouTube de personnes qui ont réussi dans la vie.

« J’écoute surtout des femmes d’entreprises qui ont réussi. Mais en ce moment j’écoute celui qui a créé la plateforme de commerce électronique ALIBABA : Jack MA. Du coup ça m’aide à avancer dans la vie, à avoir des mentors, j’ai des mentors ici mais j’essaye de regarder internationalement. »

La devise « avancer coute que coute » chevillé au corps, Jade en devient LA référence.

« Quand je vois chaque personne, j’essaye de voir ce qui a de bon en elle et pas de mal. Et pour moi si une personne à un caractère assez fort c’est parce qu’elle a eu une expérience de vie qui l’a amené à avoir ce caractère donc j’essaye de comprendre. Même si l’on a eu une mauvaise journée, si des personnes se montrent de mauvaise humeur c’est surement parce qu’elles ont eu une mauvaise journée. Du coup autant donné de l’amour. »

Meurtrie par la vie

Cette bienveillance elle l’a reçu à son tour. Un peu comme si son univers de bisounours devait être ébranlé pour mesurer la force de caractère de Jade. En moins d’un an elle perd 4 enfants.

« J’ai eu deux paires de jumeaux que j’ai perdu à la naissance. Tu ne penses qu’à une chose c’est de partir les rejoindre, mais je ne pouvais pas, j’étais pas la seule à vivre ça, on était deux ! mon conjoint me répétait sans cesse que l’on va y arriver, il m’a guidé et soutenu jusqu’au bout, je ne sais pas ce que j’aurais fait si l’on ne m’avait pas mis cette personne sur ma route ! J’avais des messages sur Facebook, des femmes me témoignant de leur expérience. Et heureusement que j’ai eu ça, parce que je me suis senti moins seule, cela m’a beaucoup aidé. Il m’a fallu du temps pour trouver une leçon, pour comprendre le pourquoi, aujourd’hui je ne dois pas me replier sur moi-même je dois juste avancer pour vivre. »

Gardé l’esprit ouvert pour avancer. Etre entouré soutenue et aimer. Rien d’étonnant à ce que cette jeune femme généreuse soutienne également la cause animale, mais pas seulement.

« Je suis quelqu’un qui adore les animaux du coup j’aide avec des urnes que l’on peut voir à l’entrée de chacune de nos entreprises, dès que j’ai de l’argent j’achète des sacs de croquette, je finance des interventions auprès des vétérinaires. Pour moi les animaux ont vraiment une âme. Je ne m’arrête pas qu’aux animaux, avec mon conjoint nous nous impliquons également sur le plan écologique. Nous avons commencé à supprimer les pailles. On essaye de ne plus donner de pailles, on a des bols que l’on projette de réaliser en carton. Il est temps de se réveiller ne serait-ce qu’en trions. Tout le monde ne le fait pas forcément et en s’y mettons tous c’est déjà un bon début ! »

Croquer la vie à pleine dents

A la garderie comme à la salle de sports Jade prône le respect. Toute sa philosophie de vie est basée sur le partage, plus l’on donne plus l’on reçoit. Avant de nous quitter, elle souhaitait adresser ce message à toutes les femmes de Polynésie :

« Elles sont fortes, je les pousserai à suivre leur rêve, malgré les barrières, il faut croquer la vie à pleine dents, toutes les expériences que j’ai vécues m’ont conduit à cette évidence qu’il faut vivre sa vie, foncer ! Bon courage à toutes les femmes de Polynésie ! Je leur souhaite tout le bonheur du monde et si je peux aider des femmes je serais toujours là ! »

Plus d'informations

Sur les pages Facebook Focus Arena et Garderie Bisounours

Jeanne Phanariotis
Rédactrice web

© Photos : Jade Ligthart et Christian Wong Sang

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail