Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Culture

Vaitiare, la voix du bonheur
artiste chanteuse

Vaitiare, la voix du bonheur

Publié le 1 août 2018

C’est le portrait d’une jeune maman artiste, à la vie bien remplie, que vous présente aujourd’hui Femmes de Polynésie.

« Tais-toi, j’entends pas la chanteuse ! »

Petite fille, Vaitiare adorait chanter dans la voiture de son papa. Mais on lui a souvent dit de se taire pour mieux écouter la chanson diffusée par l’autoradio. Pourtant, c’était déjà le plaisir de cette enfant timide, éduquée de manière stricte par un papa militaire popa’a et influencée par une maman polynésienne, animatrice au MEJ, qui fredonnait et jouait de la guitare à la maison.

Débuts chantés avec les dessins animés Disney

Sans doute a-t-elle rêvé de son prince qui viendra un jour, puisqu’elle prenait un plaisir particulier à chanter les chansons des films des studios Disney. Qui aurait pu imaginer que la petite fille qui chantait Blanche-Neige allait un jour s’envoler comme un papillon sortant de sa chrysalide ?

« Au conservatoire, j’ai entendu parler d’un casting… »

À 16 ans, avec une copine, elle entend parler d’un casting organisé par Gerald Mingo au Conservatoire, pour un spectacle compilant justement des chansons de l’univers Disney. C’est sa première expérience scénique avec le rôle de Mulan.

« Cette première expérience était une petite victoire sur ma timidité naturelle. »

Les expériences s’enchaînent

C’est ensuite le spectacle GREASE, toujours avec Gerald Mingo, puis elle se perfectionne pendant six mois auprès de Gaby Cavallo et remporte le « penu d’or » en 2006. Les cours de chant se poursuivent jusqu’au spectacle Starmania.

« J’enregistre un CD qui est une énorme boulette. »

Cette victoire lui permet aussi d’enregistrer un CD avec le titre « nuna’a maohi » qui connait un beau succès. Hélas, un imbroglio technique aboutit à une énorme maladresse puisque des pistes d’enregistrement ont été inversées et le CD, à l’effigie de Vaitiare ne comprend que des morceaux avec d’autres voix que la sienne…

« Ma notoriété naissante m’ouvre des portes. »

Études d’infirmière et prestations diverses

Elle poursuit ses études d’infirmière mais on commence à la reconnaître, on la voit à la télé d’autant que cette jolie vahine brune est également élue 1ère dauphine de Miss Pirae en 2007.

« Mon autre passion : la danse… sans oublier le théâtre. »

C’est Vanessa Roche qui lui propose ensuite d’intégrer ses spectacles, dans lesquels elle chante et danse. Un nouveau défi également au théâtre avec la troupe Zip Prod et la comédie « attache-moi au radiateur ».

La scène toujours avec le spectacle sur les Beatles aux côtés, notamment, de Andy Tupaia et Teiva LC, et l’orchestre symphonique du conservatoire.

On la voit se produire dans les restaurants en duo avec La Guitoune d’abord, dans un registre violon et chanson française mais le public attend un répertoire plus large, de variété internationale, ce qu’elle propose désormais avec son duo actuel, baptisé « les travelers », en compagnie de son ami et complice Ricardo Cortez, avec qui elle offre un harmonieux mélange de voix se complétant à merveille.

« Le métier d’infirmière : ma vocation professionnelle. »

Grâce à un conjoint qui l’aide beaucoup, elle trouve son équilibre dans son métier d’infirmière, dans sa vie de maman de deux petits garçons, et dans sa passion musicale. Avec ses patients comme avec son public, elle aime penser qu’elle contribue à soulager les gens et résume ses expériences diverses en disant que l’on est acteur de sa propre vie, créateur de son bonheur, qu’il faut tout essayer, car il n’y a jamais rien à perdre.

Laurent Lachiver
Rédacteur web

© Photos : Laurent Lachiver, Vaitiare Chargueraud

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail