Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Camy Tardieu, Rock’n’Fenua!

Publié le 18 octobre 2019

Camille, Camy de son nom de scène, est la chanteuse pop du groupe Zombie Love. En mode vacances, mais busy quand même, elle est à Tahiti pour une séries de concerts. Une tournée de 6 dates pour se reconnecter à son fenua. Femmes de Polynésie vous présente une purotu qui s’épanouit littéralement dans son art.

Tardieu Vahine !

La famille de Camille est un petit mélange : du coté de sa mère, c’est Espagnols et Italiens qui ont atterri dans le Sud de la France, et son père est Français, installé à Tahiti depuis l’âge de 4 ou 5 ans.

« Mon grand-père paternel,  Bob Tardieu, était assez connu dans le monde de la restauration locale. »

Dans sa famille, on a toujours aimé les voyages. Ses parents s’installent d’abord en France, sur une île dans l’océan Atlantique, puis dans les îles Canaries, où Camille à peine née reçoit … sa première guitare ! Son père, Gilles, « grattait » un peu pendant son adolescence à Tahiti, entre deux sessions de surf. Son beau-père est musicien, sa mère et sa belle-mère sont peintres. « Donc j’étais un peu destinée à être créative. »

« J’ai grandi en tant que fille unique jusqu’à mes 18 ans. Depuis, j’ai eu un petit frère « Heiava », du côté de mon père. »

Elle étudie en France, puis en Espagne, puis à nouveau en France, et à ses 11 ans reste définitivement en Espagne. Elle obtient un baccalauréat d’art, puis commence à travailler comme musicienne dans des bars et des hôtels.

«  Le fait de jouer de la guitare et de vouloir monter des groupes ou faire du skate, faisait que mes amis ont plus souvent été des garçons. »

Camy est donc musicienne, accessoirement chanteuse dans les bars et hôtels, mais aussi lors des festivals de musique avec son groupe Zombie Love. De nature plutôt curieuse et de sensibilité artistique, ses loisirs sont variés ( photo, surf, skate, dessin, …) et ses goûts musicaux – éclectiques.

« J’aime beaucoup le rock : rock’n’roll, punk, punk rock, funky, reggae, country…mais par-dessus tout je suis fan du chocolat, surtout avec des noisettes ! »

Son idole, c’est un de ses cousins. « Il a été ma première inspiration car il était dans la musique depuis petit. Il jouait des chansons de rock au piano pour moi. J’ai aussi beaucoup appris de mon beau-père. »

Comment c’est, la vie de chanteuse ?

« C’est cool ! » Nous répond-elle spontanément. « J’adore chanter et faire chanter les gens. La musique crée des liens et des moments géniaux. » Suivie par ses fans, et malgré sa notoriété, elle a su demeurer elle-même.

Elle compose, interprète et joue avec d’autres musiciens « Je chante des reprises, mais aussi mes propres chansons, et quand j’écris, c’est toujours sur un sentiment qui m’appartient, sur des choses qui se sont passées dans ma vie. Mes meilleurs souvenirs, c’est tout de même les tournées avec le groupe, car on rigole bien. » Camille n’a pas de regrets de rêves inachevés, et vit sur une philosophie que tout arrive à temps. 

La Polynésie, pour elle, c’est le partage, la solidarité, le respect : « L’ accueil y est tellement chaleureux qu’on se sent bien et accepté directement. »

Et qu’en est-il de la femme polynésienne ?

« C’est une femme d’une grande douceur, mêlée d’une grande force de caractère. Votre webzine, quand on est loin, devient une page très intéressante, avec plein de culture et d’informations variées. Un grand  “Gracias” de m’avoir accordé cette interview, et de promouvoir comme vous le faites les artistes et artisans. Mauruuru ! »

Plus d'informations

Page Facebook: camytardieuofficial

Où pourra-t-on l’écouter ?

  • Le samedi 19 au Chaplin’s
  • Le dimanche 20 au Mandarin
  • Le lundi 21 aux Trois Brasseurs
  • Le vendredi 25 au Mandatin
  • Le dimanche 27 Vahine vata beach
  • Le jeudi 31 aux Trois Brasseurs

   Jeanne Phanariotis
   Rédactrice web

   © Photos : Camy Tardieu

Partagez Maintenant !