Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

INA HINA – Chapitre 4

Publié le 2 novembre 2019

Dans la rubrique “Plume du fenua”, Femmes de Polynésie vous invite aujourd’hui à découvrir un nouveau chapitre des aventures de Ina Hina, cette jeune Polynésienne à la découverte de son identité.

Chapitre 4: La maison des traditions

Les animaux étaient nourris et je me hâtai vers la cuisine. La femme de Tihoti et ma grand-mère étaient en train de mettre la table. Tihoti de son côté commençait à préparer du taioro 1. Mes yeux cherchèrent avec envie le pahua 2. Il se rendit compte de ma présence et sortit de son panier paeore 3 un Tupperware contenant la précieuse denrée. Il me dit, le regard brillant :

– J’ai pas oublié bébé Hina elle aime le pahua… Je suis allé pêcher avec mon tournevis hier ra 4.

Je sautillai sur place en tapant dans mes mains :

– Il faudra qu’on aille pêcher ensemble ce weekend ! Tu m’emmèneras, hein ?

Tiapo entra dans la cuisine pour récupérer la vaisselle. Elle fusilla du regard Tihoti :

– Pas de pêche ce weekend… y en a la kasan 5. On fait samedi.

Je coupai ma grand-mère :

– Bah c’est pas grave, on n’aura qu’à y aller dimanche !

Tiapo se figea et me regarda d’un air outré :

– Quoi ?! Aller à la pêche ? Le dimanche ? Tu t’es cogné la tête en France ou quoi ?

Je mordis ma lèvre inférieure et baissai la tête. Tiapo saisit une grande cuillère en bois et se servit du manche pour lever mon menton. Nos regards se croisèrent et je crus apercevoir des éclairs sortir de ses yeux. Elle dit d’un air glacial :

– Hina… quoi toi faire le dimanche en France ?

Je me raclais nerveusement la gorge :

– Je… je vais à la messe…

Elle plissa les yeux et reprit :

– Ah… et à Tahiti, tu crois on fait quoi le dimanche dans cette maison ? 

Je répondis telle un automate :

– On va à la messe le dimanche dans cette maison. 

Elle retira d’un mouvement sec la cuillère de sous mon menton :

– Pas toi oublier d’où tu viens. Ça fait peut-être dix ans tu es partie mais les choses ont pas bougé ici. La tradition Hina ! C’est la tradition qui tient une famille ! N’a pas la tradition, c’est le bordel !

Elle tourna les talons, saisit les cuillères pour servir les plats et les apporta sur la terrasse. Je vis dans un coin Tihoti immobile. Je me grattai nonchalamment le bras avant de lui demander :

– Tonton… Tout va bien ?

Il émit un soupir de soulagement et se mit à tapoter sa poitrine à l’endroit où se trouve son cœur :

Djiaaaa, flip roa 6 moi tout à fait !

– Hein ? De quoi tu parles ?

– Traumatisme bébé ! Traumatisme ! A chaque fois je vois Tiapo avec la cuillère en bois… aueeeee ça bat fort tout à fait mon cœur ! On dirait c’est moi elle va venir chercher après ! En plus quand je regarde, toi pei 7>, tu la regardes aussi dans les yeux ! Aueeeee … heureusement elle a pas scann 8 sur toi ! C’est bien ta grand-mère ! Que des dragonnes dans cette famille ! Quand je regarde, nous deux Papy on est comme le poulet prêt à se faire griller !

Je secouais la tête et me mis à rire doucement :

– Si ça peut te rassurer, j’ai eu peur aussi l’espace d’un moment…je me suis demandé si elle allait me mettre un coup de cuillère aussi ! Hahaha 

Tihoti me fixa d’un air choqué : 

Aue bébé, pas toi trop rire, elle est capable tout à fait !

Je levais un sourcil :

– Euh tonton, on n’est plus des enfants, elle ne va pas subitement se mettre à nous rosser à coup de cuillère en bois alors qu’on est des adultes ! Je ne pense pas me faire corriger à trente ans ! 

Tihoti posa une main sur mon épaule et secoua la tête :

– Tu as trente ans peut-être mais tu es toujours bébé Hina pour nous… moi j’ai plus de cinquante ans et regarde…

Il me montra sa main qui tremblait et dit théâtralement :

– Quand je la vois avec une cuillère en bois, je continue à flipper tout à fait ! 

Tout le monde s’installa religieusement et Tiapo fit une prière rapide pour bénir le petit déjeuner.Une fois le « amen » prononcé, Tiakoung attrapa la télécommande et mit en marche la télé. Je regardais incrédule ma grand-mère :

– Euh… il me semble que la tradition dans cette maison c’est qu’on ne met pas la télé quand on est à table. 

Tiapo haussa les épaules, attrapa la télécommande et augmenta le son :

– La tradition ça change aussi… faut s’avoir s’adapter. 

Je regardai tout le monde d’un air surpris :

– Donc maintenant on met la télé pendant le repas ?

Tiakoung fit non de la tête. Tihoti commença à servir le café dans les bols. Tiapo me toisa impérieusement avant d’énumérer :

– A 8h35, y en a l’horoscope chinois sur TNTV. Après faut mettre 1ère à 8h40 pour Plus Belle La Vie. Ensuite à 9h30, faut pata 9 France 2 pour Amour, Gloire et Beauté et après y en a La Vengeance de Véronica à 10h55…

J’étais médusée. Elle reprit : 

– Ensuite je fais la cuisine pour Tiakoung… Je mets après France Ô à 12h25. Y a pei deux épisodes de La Esclava Blanca. A 13h50, trois épisodes de La Dona. Ensuite faut remettre 1ère à 17h40 y a deux épisodes des Couloirs de l’Amour. Ensuite à 17h par là, y en a Amour à mort… 

Tiakoung l’interrompit fièrement :

– Et à 18h30 c’est le Ve’a Tahiti (9) à moi ! 

Tiapo hocha la tête en signe d’approbation en direction de Tiakoung :

– Pendant le ve’a, moi je fais le ma’a

Ma grand-mère attrapa une cuillère et entreprit de préparer mon bol de café. Je la vis faire un effort de concentration au moment où elle se mit à verser les diaboliques six cuillères de sucre dans ma boisson. Elle reprit :

– Tu vois c’est important la tradition… ici chaque chose a son heure et son jour. Des fois ça change le feuilleton, alors on s’adapte… On est moderne pei ! 

Je l’interrompis le sourire en coin :

– Du coup, on peut aussi s’adapter et ne pas être obligé d’aller à la messe tous les dimanches… 

Tiapo pointa de façon menaçante la petite cuillère qu’elle tenait à la main :

– Pas toi venir mettre le bordel dans mes traditions bébé !

  1. Taioro : fermenter
  2. pahua. : mollusque
  3. paeore : pandanus
  4. hier ra : la veille
  5. kasan : rituel communautaire chinois qui consiste à se recueillir sur la tombe de son défunt avec des offrandes
  6. flip roa : complètement apeuré
  7. pei : expression locale pour dire « hein »
  8. scann : fâchée
  9. Ve’a Tahiti : le journal en Tahitien

   Maima Chahaut
   Rédactrice web

   © Photos : Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !