Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Les Carnets de Romy : Destination Chine

Publié le 26 octobre 2019

Voyage à présent avec Romina Tchiang Sang, une femme de Polynésie qui a le voyage pour passion et la planète pour terrain de jeu. Une exploratrice des temps modernes qui n’oublie pas pour autant ses racines : le fenua. Avec « Les carnets de Romy », Femmes de Polynésie lui dédie un espace d’expression où l’évasion sera de mise. Ce mois-ci Romy nous emmène à la découverte de la Chine. Bon voyage à tous ! 

“J’ai la bougeotte, ce n’est pas de ma faute, je suis un petit globe trotteur qui aime la vie !”

Suivez-moi, je vous emmène à Zhangjiajie en Chine, un endroit si époustouflant qu’il a d’ailleurs inspiré les paysages du film Avatar.

En 2016 je vivais à Guangzhou (Chine) et j’ai décidé d’explorer cette réserve. Après 14 heures de train, j’arrive enfin à destination. Je suis immédiatement éblouie par la magie émanant de ce célèbre parc forestier national, devenu patrimoine de l’Unesco en 1992.

Le parc a une superficie de 4815 hectares. Imaginez ce que cela représente en termes d’immensité et de beauté naturelle, c’est hallucinant. Préparez-vous donc à marcher énormément, cette visite vous demandera beaucoup d’énergie.

Une autre chose importante : il ne faut surtout pas avoir le vertige (ce qui n’est pas mon cas malheureusement), car vous devrez marcher sur des ponts de verre suspendus à plusieurs centaines de mètres de hauteur. Pleine d’enthousiasme, j’étais ravie et soulagée d’avoir réussi cette traversée. Marcher au-dessus du vide, au cœur de ce décor féerique, est une expérience incroyable que je vous recommande chaudement !

On comprend pourquoi, pour son film « Avatar », le réalisateur James Cameron s’est inspiré de ces incroyables montagnes qui paraissent irréelles ! En effet, je trouve qu’elles ressemblent à des pierres flottantes ou à des pics démesurés dans une mer de nuages. Ce sont d’étranges falaises qui s’élancent vers le ciel et qui suscitent une vague de questions sur leur origine et leur édification. On pourrait passer des heures à les contempler, à partir des différents points d’observation dont la vue est imprenable.

Après l’effort, le réconfort. Petit repos pour les émotions et les jambes le temps de déjeuner. Je mange de bon appétit des soupes et des vapeurs chinoises qui nous réchauffent, car il fait très froid dans les hauteurs. De nombreux petits singes en liberté vous accostent, ils sont peu farouches et très photogéniques. C’est du bonheur !

Zhangjiajie est aussi connu pour son ascenseur en verre sur le côté d’une falaise escarpée. L’ascenseur Bailong est le plus haut du monde, et lorsque je l’ai pris, j’avoue ne pas avoir été rassurée, mais tout de même excitée. Haut de 335 mètres, il vous mène au sommet de la falaise en seulement 120 secondes. Surtout gardez les yeux ouverts car la vue est à couper le souffle.

A proximité de la ville, nous avons eu la chance de découvrir le Mont Tianmen (qui se traduit littéralement par « Montagne de la Porte du Ciel »). Pour accéder au sommet, il y a deux options : un téléphérique très raide ou une route de 11 km comprenant 99 virages. On y voit plusieurs temples, une arche naturelle et un nombre incalculable de sentiers autour des falaises. L’atmosphère brumeuse donne un coté mystérieux et enchanteur.

Outre la richesse naturelle, historique et culturelle de cette région, ses habitants aussi sont très surprenants. Par exemple, dans le village ou nous étions hébergés, la famille d’accueil était incroyablement chaleureuse et leur condition physique – exceptionnelle. J’étais étonnée de voir tant de personnes âgées aussi endurantes et résistantes. Elles marchaient beaucoup plus vite que nous !

Après dix jours sur place, je suis reconnaissante de chaque moment passé au sein de cette nature. Mes jambes se souviendront à jamais des milliers de marches montées et descendues !

Je vous souhaite de découvrir cet endroit spectaculaire et je vous encourage à en apprendre davantage sur cette région qui suscite l’admiration.

A très bientôt pour une autre histoire autour du monde.

Romina Tchiang sang 
Rédactrice web

© Photos : Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !