Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Les carnets de Romy : destination Venise

Publié le 31 août 2019

Cette invitation au voyage à présent avec Romina Tchiang Sang, une femme de Polynésie qui a le voyage pour passion et la planète pour terrain de jeu. Une exploratrice des temps modernes qui n’oublie pas pour autant ses racines : le fenua. Avec « Les carnets de Romy », Femmes de Polynésie lui dédie un espace d’expression où l’évasion sera de mise. Une fois par mois Romy nous emmènera à la découverte d’un nouveau pays. Bon voyage à tous !

Attachez vos ceintures, nous partons pour Venise, en Italie!

C’est une de mes destinations favorites au mois de décembre, car on ressent de manière indescriptible de la magie dans les rues.

A mon arrivée, je remarque sans tarder les nombreux canaux et gondoles pour se déplacer. J’ai d’ailleurs pu acheter quelques fruits à un marché flottant. Le prix des croisières en gondole est plutôt excessif mais je vous les recommande tout de même, vous profiterez d’une expérience traditionnelle incroyable. Avec sérénade ou chansons italiennes très populaires, vous serez ravis d’avoir la compagnie de chanteurs et musiciens lorsque vous parcourez les cours d’eau vénitiens.

Impossible également de manquer la place Saint Marco et sa basilique qui sont impressionnantes ! Il est d’ailleurs assez amusant de constater que toutes les ruelles semblent nous y mener ! Pour ma part, j’ai adoré m’y perdre afin de découvrir les moindres recoins et profiter de l’atmosphère enchanteresse. J’aime entendre parler italien, c’est une langue mélodieuse même lorsque le ton monte. Et quelle gestuelle ! Certains clichés se vérifient et cela donne le sourire.

Je suis aussi rapidement attirée par la beauté et la diversité des masques de Venise qui m’évoquent festivités et joie. Il y en a partout, pourtant chacun est différent et peut symboliser une classe sociale, un genre ou une religion. Les masques sont confectionnés avec beaucoup de minutie et toutes sortes de matériaux (perles, plumes, broderies, velours, boutons, …). Les couleurs et les dessins sont particulièrement recherchés.

En se baladant de nuit, lorsque l’on regarde les vitrines des boutiques, on s’imagine facilement dans une salle géante de bal costumé. Connaissez-vous l’histoire du carnaval de Venise ? N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil et faites place aux rêves lorsque vous dormirez cette nuit.

Au niveau culinaire, c’est un franc succès ! Je mange des pâtes de toutes formes, couleurs et saveurs, telles que des spaghettis noirs à l’encre de seiche, d’autres en forme de monuments au goût de saumon ou encore des pâtes papillons à la betterave, aux épinards, etc.

J’ai bien évidemment goûté les lasagnes, les pâtisseries locales, les pizzas, et oui ! Elles sont bien meilleures en Italie, je vous le confirme !

Côté culture, les visites s’enchaînent. Nous découvrons le palais des Doges, le pont et marché du Rialto, les différents quartiers aux alentours, les musées, les concerts et le fameux pont des soupirs.

Quelques jours avant le départ, nous faisons escale sur deux des trois îles de la lagune : Torcello et Burano. Peu de touristes se rendent sur Torcello car un peu isolée ; elle est pourtant absolument charmante et accueille une très ancienne église.

Quant à Burano, c’est un véritable arc-en-ciel de couleurs dès que l’on aperçoit l’île depuis le bateau. Sublime découverte, c’est une île singulière, très appréciée pour les couleurs des maisons, des embarcations et décors qui sortent tout droit d’une carte postale. La vie semble paisible et le quotidien léger. Burano m’apaise. L’île est aussi réputée pour son industrie de la dentelle. D’ailleurs, il n’est pas rare de croiser des dames en train de broder devant leurs maisons.

Ce séjour vénitien a marqué mon esprit et mon cœur de voyageuse.

Ci vediamo presto Venezia ! (1)

1 A bientôt Venise!

 

   Romina Tchiang Sang
   Rédactrice web

   © Photos : Romina Tchiang Sang

Partagez Maintenant !