Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Artiste de Moorea

MARYSE, Aquarelliste autodidacte de Moorea

Publié le 24 février 2019

Voilà 38 ans que Maryse Noguier a posé ses valises en Polynésie. Aujourd’hui jeune retraitée de l’enseignement, elle peut dorénavant s’adonner à sa passion : l’aquarelle. Femmes de Polynésie est allé à sa rencontre sur la côte Nord de Moorea, dans une maison au style colonial surplombant le lagon. Rétrospective sur une vie haute en couleurs.

UNE VIE GUIDEE PAR DEUX PASSIONS

C’est dans le Nord de la France que Maryse grandit et voit naître sa première passion : la langue anglaise. Après une maîtrise d’anglais, elle découvre l’Irlande qu’elle affectionne particulièrement. Ainsi débute sa carrière et son initiation aux voyages.

C’est au Gabon qu’elle rencontrera son futur mari, Alain, avec qui elle va découvrir le charme de Tahiti et de ses îles. Installés depuis 1981 en Polynésie, Maryse fait carrière dans l’enseignement, en tant que professeur d’anglais et de français.

 “Durant 30 ans, j’ai eu de grandes satisfactions avec mes élèves, mais ma vie n’aurait pas été complète sans l’aquarelle”.

Peu après son arrivée en Polynésie, Maryse a le déclic pour s’initier à l’aquarelle.

 “J’ai toujours eu un intérêt pour la peinture et l’esthétique. La qualité de vie sur Moorea a été un facteur déclencheur de cette nouvelle passion, j’ai acheté mes premiers pinceaux en 1987”.

Sa première exposition a lieu en 1989 au Beach Club de Moorea et ensuite en 1991 à la galerie Reva Reva de Tahiti.

 “Mes aquarelles étaient généralement toutes vendues lors de la première soirée de présentation”.

LA POLYNESIE, SOURCE INEPUISABLE D’INSPIRATION

Maryse travaille autour de quatre sujets : les marines, le Fare punu1, les scènes de vie et d’artisanat, et les fleurs en mode macro.

“ La peinture me prend tout mon temps libre. En permanence, j’ai l’œil exercé pour chercher des sujets. La photo est mon point de départ, et j’aime en faire une réalité sublimée, poétique”

Dans ses aquarelles, Maryse rend hommage à la Polynésie d’antan, dont elle se souvient un brin nostalgique. Au fil des ans, c’est un style de vie propre aux polynésiens qu’elle voit lentement disparaître : “je ne voudrais pas que la Polynésie perde son âme”.

Ce sont les fleurs de son jardin, les pêcheurs ou les vendeurs de fruits et légumes en bord de route qui l’inspirent. Chaque déplacement dans les îles est également l’occasion d’enrichir son portfolio de nouvelles prises de vue qui deviendront à coup sûr des aquarelles.

“J’ai consacré une exposition aux femmes de Polynésie, je les admire beaucoup.”

L’office philatélique de Polynésie a choisi a plusieurs reprises ses aquarelles. En 2011, une vahine tressant est choisie pour réaliser un nouveau timbre qui met à l’honneur la femme polynésienne dans une activité traditionnelle.

PROCHAINE EXPOSITION ?

La Polynésie regorge aujourd’hui de nombreux artistes, tous inspirés par la beauté des paysages, des couleurs et de ce puissant “mana”. Les galeries sont saturées, et le rythme des expositions autrefois annuel, est dorénavant bisannuel.

Maryse a donc tiré profit de cet inconvénient pour créer son site internet, qui se veut davantage être une galerie virtuelle. Elle a également créé une page Facebook qui présente des œuvres en cours de création et ses sujets d’inspiration. Donc en attendant la prochaine expo qui aura lieu à la galerie Winkler en mai 2020, nous vous invitons à aller visiter son site internet.

(1) Habitation au toit de tôle

Plus d'informations

Mrs Fletcher.

Rédactrice web

© Photos : S.C, Maryse

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail