Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Maison & Famille

« Les marraines » à la mairie de Papeete !

Publié le 6 décembre 2018

C’est désormais une tradition, Les marraines, ce groupe d’artistes et d’artisans qui organise chaque année des expos-ventes en faveur du foyer de filles-mères Maniniaura de Mahina et du foyer Tiai Nui Here de Paea, réitèrent leur action. Elles ont pris place à la Mairie de Papeete. ​ Femmes de Polynésie est allé à leur rencontre.

LES MARRAINES : 19 ANS D’ENGAGEMENT

Décembre est bien installé et avec lui l’esprit de Noel. Une période où le sentiment de servir une cause est plus fort. C’est précisément cette époque de l’année qu’ont choisi les marraines pour exposer et vendre leurs plus belles créations. 19 ans de mobilisation afin d’aider financièrement et moralement des établissements recueillant des adolescentes.  La plupart sont en situation précaire et placées par la Direction des Affaires Sociales ou par le Juge aux Affaires Familiales.

« On est tous des mères et des pères, parce qu’il y a aussi des hommes, et on est tous sensibles à cette cause des jeunes filles en difficultés, nous faisons ça avec notre cœur. C’est aider ces jeunes filles, pour que la réinsertion côté économique soit plus simple »

La génèse de cette aventure humaine remonte à 1999. Valary Desvaux de Marigny, retirée du secteur bancaire et universitaire, veut venir en aide aux plus démunis. Sa rencontre avec le Père Christophe la conduit à s’intéresser à ces foyers pauvres en subventions. Déjà très investie auprès de la Croix Rouge elle se donne néanmoins pour défi de fédérer des amis artistes et artisans au projet « les Marraines ».

« Elue présidente, j’ai mis en place deux fois par an, habituellement en fin d’année, une exposition. Chaque marraine reverse 20% minimum du total des recettes de ses ventes aux Marraines de Tahiti. Parfois il arrive que des marraines partent du territoire, mais certaines rétrocèdent quand même 20% de leurs ventes faites ailleurs pour les Marraines de Tahiti, même si elles ne vivent plus en Polynésie ».

DE BELLES CHOSES POUR UNE BELLE CAUSE

Tableaux, livres, denrées alimentaires, objets de décorations, mobilier, poterie, porcelaine, vêtements pour femmes et enfants, cadeaux de naissances, bijoux, accessoires de mode représentent le panel des confections réalisées par les Marraines. De belles choses pour un belle cause puisque les sommes récoltées peuvent prendre la forme d’un budget qui servira à financer formation, produits d’hygiène, frais médicaux, équipement et mobilier des deux centres. Le rôle de Marraine ne se borne pas à cette action, elles interviennent également auprès des jeunes filles.

« On va régulièrement au foyer. Celui de Maniniaura de Mahina reçoit 8 jeunes filles et 8 bébés, celui de Tiai Nui Here de Paea a une capacité maximum de 12 jeunes filles. On va les voir car c’est aussi après lorsqu’elles se réinsèrent dans la vie qu’elles ont besoin d’aide. Qu’elles soient dans des familles d’adoption, qu’elles créent leur famille, qu’elles soient dans leur propre famille, elles ont des difficultés économiques, elles peuvent faire appel à nous. »

Christine Brovelli, l’une des marraines, garde en mémoire le récit de Titaua, une jeune fille qui a vécu 5 ans au foyer, qui a eu son enfant dans ce foyer et qui maintenant a fondé sa propre petite famille, sa propre petite entreprise, et qui est rayonnante.

« Quand elle revient au foyer, elle fait bien passer le message que c’est sa famille qui lui a permis de se reconstruire, et elle booste les autres jeunes filles en disant « vous pouvez vous en sortir, faites tout ce que vous pouvez parce que dans ces foyers-là elles sont en sécurité ». C’est important d’être dans ce havre de paix pour elles et leur bébé, elles ont recommencé à aller à l’école, passer leur permit de conduire, de trouver un travail, d’acquérir des compétences, d’acquérir une autonomie. »

Etre marraine c’est donner de son temps. Du bénévolat dont la finalité est d’offrir une réelle perspective d’avenir à toutes celles qui jamais n’auraient imaginé pouvoir s’en sortir indemnes. 

« Le sujet est dur, ces jeunes filles sont en grandes difficultés psychologiques, elles ont vécu des traumatismes… mais faire ces expositions pour moi c’est aussi donner un message d’espoir, leur dire qu’être dans ces foyers c’est leur donner une nouvelle chance de s’ouvrir à la vie ! »

Si vous aussi vous souhaiter leur apporter un soutien financier ou moral, vous avez jusqu’au 8 décembre pour vous rendre à la mairie de Papeete.

Plus d'informations

Sur la page Facebook Les Marraines – Tahiti
Au 40 42 45 11 et au 87 77 08 70
Et à l’adresse mail: vdemarigny@mail.pf

Jeanne Phanariotis et Tehina de La Motte
Rédactrice web

© Photos : Les Marraines – Tahiti

Facebook
Partagez Maintenant !