Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Jeannette et Ginette, les mamas de Rurutu aux doigts de fées
    Jeannette et Ginette, les mamas de Rurutu aux doigts de fées

Maison & Famille

Rereata, artiste et peintre sur vaisselle - Femmes de Polynésie
pori'artia tendance

Rereata, artiste et peintre sur vaisselle

Rereata Scholermann sera présente à la journée Vahine tu as des talents le vendredi 23 mars dans les jardins de l’Assemblée. Cette créatrice y exposera ses pièces uniques et originales. Sa passion ? La peinture sur vaisselle, qu’elle pratique depuis plus de dix ans. Avec Femmes de Polynésie, partenaire de cette journée dédiée aux femmes, découvrez le parcours de cette femme curieuse et touche à tout.

Rereata, artiste dans l’âme

Sans savoir d’où lui vient ce penchant pour la création, Rereata a toujours été passionnée par le dessin, la peinture et l’art.

« Même à l’école, je gribouillais dans mes cahiers, quitte à avoir des heures de colle le mercredi. »

Elle commence son activité de peinture sur vaisselle en 2005, elle découvre cet art lors d’une foire. Elle et son mari trouvent cela joli, ils font des recherches, achètent un peu de matériel et Rereata commence ses créations, sans aucune formation. Une vraie révélation ! Au départ, elle peint uniquement sur le verre et réalise aussi des bijoux.

« Au début, c’est juste une passion. On fait des cadeaux pour la famille et les amis, on offre des petites choses et puis au fur et à mesure on a eu des demandes. »

En 2008, Rereata décide d’ouvrir sa patente au vu du succès de ses créations, c’est la naissance de Pori’Artia Tendance. À l’époque, elle évolue également dans le milieu de l’audiovisuel. C’est bien le domaine artistique qui l’attire dans sa vie privée comme professionnelle, malgré une formation en littérature et en langues. Au fur et à mesure, la peinture sur vaisselle prend de l’ampleur, elle abandonne alors la création de bijoux.

« Je suis curieuse, j’observe, je m’inspire en voyageant. Cette année, ça fait dix ans officiellement que l’entreprise existe. »

La création, une passion

Lorsqu’elle commence son activité, Rereata fait du translucide, « comme tout le monde ». Puis, elle veut se démarquer, donner son identité à ses créations.

« Aujourd’hui, je fais des couleurs flashy. On est à Tahiti, je veux montrer qu’on a des couleurs partout ici. »

Rereata s’inspire de tout ce qui l’entoure : la nature, les fleurs locales, les animaux… Elle réalise aussi des créations sur-mesure à la demande de ses clients, qui peuvent apporter leur modèle et leur propre vaisselle ou faire appel au stock de Rereata.

En 2011, la créatrice prend des cours de peinture sur porcelaine pour diversifier son activité. La technique est différente de la peinture sur verre, et elle suit donc un apprentissage de plusieurs années, jusqu’en 2015-2016.

« J’ai eu l’occasion de partir au Japon où j’ai rencontré des artistes internationaux et où j’ai découvert de nouvelles techniques. »

Rereata se professionnalise aussi et fait appel à l’ADIE1 pour financer l’achat du matériel : fours professionnels, stock de vaisselle, peinture… Aujourd’hui, elle ne peint pas que sur du verre, de la céramique ou de la porcelaine, elle crée sur toute matière première qui accepte la peinture : le bois, le plastique, la toile, le tissu… Mais la peinture sur vaisselle lui prend trop de temps pour développer le reste.

Rereata réalise entre 80 et 100 pièces tous les trois à quatre jours avec un bon rythme, 100 pièces sur des semaines « plus cool ».

« Il faut jongler avec le travail, je peins parfois le soir mais surtout le weekend. »

Elle fonctionne par étapes de création, une étape correspondant à 24h :

  • le premier jour, elle dessine les contours à main levée,
  • le deuxième jour, elle remplit avec les couleurs principales,
  • le troisième jour, elle s’occupe du reste des couleurs et des détails,
  • le quatrième jour, les pièces passent à la cuisson.

La création sur verre est plus rapide que sur céramique ou porcelaine, où le temps de cuisson est plus long. C’est pourquoi les délais de réalisation peuvent varier d’une pièce à l’autre.

Pori’Artia Tendance, une aventure familiale

Véritable touche à tout, Rereata a occupé différentes fonctions avant sa position actuelle dans le domaine des archives : le textile, la bijouterie, le funéraire, la crèche… Aujourd’hui, sa passion est une activité complémentaire. 

« Avec les études des enfants, on ne peut pas vivre que de ça. Mais ma volonté est que ça devienne mon activité principale. »

Pour son activité de peinture sur vaisselle, Rereata travaille à domicile et expose dans les salons. Le prochain sera celui de la fête des mères, immeuble Le Bihan à Pirae. Il est aussi possible de la contacter via sa page Facebook Pori’Artia Tendance Tahiti.

Son entreprise, c’est aussi une histoire de famille, car ses proches sont entièrement impliqués dans son activité.

« On a toujours travaillé en famille. Moi pour la création, la peinture. Mon mari pour la cuisson, le nettoyage et les paquets. Mes enfants viennent aux salons, ils gèrent les ventes, ce sont un peu nos commerciaux. »

La fille de Rereata est partie suivre un cursus HEC en France, elle l’aide alors à distance pour la comptabilité et également pour la page Facebook. Pour Rereata, cette activité permet aux enfants d’apprendre des choses, de se rendre compte des valeurs de la vie, du travail et de l’argent.

Un message à passer

Rereata souhaite faire passer un message important pour elle : se lancer dans la peinture sur vaisselle doit être une véritable passion, ce n’est pas l’argent qui prime. Elle raconte une anecdote d’une personne venue la voir chez elle très mécontente avec une pièce de vaisselle enroulée dans du papier journal, pensant que Rereata en était la créatrice.

« La pièce n’avait pas été cuite après peinture et le papier journal collé ne s’enlevait pas. Je lui ai expliqué que ce n’était pas mon travail et lui ai montré ce que je faisais. »

Toutes les pièces de Rereata sont reconnaissables à sa signature : Tahiti R.S.

« C’est vrai qu’il faut qu’on vive, mais il ne faut pas se lancer avec l’unique objectif de l’argent. Il faut être honnête. »

Les premiers clients de 2008 de Pori’Artia Tendance sont toujours fidèles aux créations de Rereata, qui n’a jamais changée ses tarifs. Ils viennent pour eux-mêmes ou pour des cadeaux.

Pour Rereata, son activité est plus qu’un métier. C’est avec passion qu’elle crée des pièces originales et colorées qui sauront égayer chaque table.

« Dans le domaine de la table, il faut tout le temps innover, trouver des nouvelles idées, sinon on trouve les mêmes pièces partout car Tahiti c’est petit, c’est mon avis personnel. »

Alors Rereata imagine, observe, rêve et crée. Son Fenua2 est une source d’inspiration infinie.

Plus d'informations

1 Association pour le Droit à l’Initiative Economique
2 « Île, pays, territoire », ici compris comme « Terre » en tahitien (Source : Fare Vanaa, dictionnaire en ligne)

Camille Lagy
Rédactrice web

© Photos : Femmes de Polynésie (couverture), Pori’Artia Tendance Tahiti

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail