Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Mode & Beauté

Réseau social

Naya, fan de star !

Publié le 20 novembre 2018

Les réseaux sociaux envahissent notre quotidien au point de faire tomber les barrières entre personne lambda et star du moment. Parmi cette masse de personne qui affluent sur les comptes sociaux de nos personnalités locales, nationales et internationales, il en est une qui sort du lot : Naya. La quarantaine assumée, elle suit activement l’actualité people de nombreuses vedettes.  Femmes de Polynésie l’a rencontrée. Portrait d’une restauratrice photographe qui a réussi par sa discrétion à se faire accepter du cercle privé des célébrités et devenir l’amie des stars.

FAN ASSUME

Amatrice de chocolat praliné, Naya, fille adoptive d’une paumotu et diplômé en hôtellerie voue une véritable passion pour la vie des stars. Elle a eu le béguin pour le people dès son adolescence. Si son premier amour reste la restauration, l’avènement des réseaux sociaux lui ouvre le champ à d’autres possibilités.

« Je suis surtout et avant tout photographe de passion et blogueuse sur les réseaux sociaux. J’aime beaucoup le partage et mettre en valeur les peoples du fenua à travers mes réseaux sociaux comme TahitiPhotoPartage et AirTahitiNuiFan. Je gère aussi une dernière page sur miss Tahiti 2018 SoutienVaimalamaChavesMissTahiti2018 pour Miss France 2019. »

Car oui, parmi ses multiples fonctions, Naya  est community manager. Elle fait ses premières gammes en gérant et administrant pendant 10 ans la page d’une célèbre participante de télé réalité. Mais elle avoue que cet amour immodéré des peoples l’a amené à préférer les soutenir plutôt que les photographier tel un paparazzi. De fil en aiguille et de contact en réseau elle réussit à se frayer un chemin dans la mode jusqu’à obtenir ses entrées dans l’univers des Miss du fenua.

« Miss Tahiti est un des grands événements de l’année en Polynésie où tout est beau magique et qui te permet de voyager le temps d’une belle aventure et magnifique soirée. »

LES COULISSES D’UNE FAN

Mais Naya ne s’illusionne pas pour autant. Passer l’étape des projecteurs il y a une réalité à laquelle le virtuel ne renvoie pas forcément : La malveillance. Une arme redoutable pour qui veut nuire à la réputation d’un individu, le risque à prendre pour faire partie de cet univers de strass et de paillette.

« II y a des hauts et des bas mais surtout des bonnes leçons pour bien avancer et aller plus loin dans ce qu’on fait. Je ne retiens qu’une chose : ne jamais abandonner quoi qu’il arrive » 

Si la persévérance est le maître mot de Naya, elle est également très sociable, généreuse et surtout travailleuse.  Elle enchaine les publications et se montre très active et réactive sur son smart phone. L’appareil dernier cri ne cesse de lui signaler une nouvelle action relative à ses parutions. Un chiffre résume toute l’énergie générée par un tel investissement : 10000. C’est le nombre d’abonnés qui suivent Naya et avec lesquels elle finit par cultiver des rapports amicaux.

« Pour moi, Internet s’est savoir développer la communication â travers des promotions numériques dynamique du type réseaux sociaux et vidéo fun. »

Paradoxalement Naya n’est pas carriériste. Même si elle consacre du temps à rédiger, animer, partager et liker avec nos femmes polynésiennes, son passe-temps favoris reste ses discussions à bâtons rompus sur l’avenir de la femme.

« Des femmes entreprenantes qui deviennent les leaderships, prouvant sans cesse qu’elles peuvent à la fois s’occuper de leur vie, de leur famille, de leur mari, de leurs enfants, des animaux et surtout manager et diriger des postes à responsabilités. Je prends pour exemple Leiana Faugerat qui a sa carrière de concessionnaire automobile et qui est manager de miss Tahiti. A mes yeux elle est une Femme polynésienne à la fois moderne et forte et ce malgré les aléas du métier qu’elle fait. Je l’admire énormément pour ce qu’elle fait. Elle montre qu’on peut y arriver malgré le dur métier qu’elle fait. Un autre exemple Barrack Obama qui a su inculquer le respect et enfin mère Theresa pour sa générosité. »

FAN CONNECTE

Le réseau social, la mode, Naya gravite en orbite autour de la planète people sans pour autant écarter le champ à toute possibilité d’évoluer dans l’entrepreneuriat au féminin en Polynésie et plus largement dans le Pacifique.

« De plus en plus de femmes océaniennes sont libres grâce aux événements culturels organisés dans les régions. Les femmes s’échangent, partagent leur vécu et trouvent des projets communs pour faire évoluer les mentalités. »

Sur sa liste de choses à faire, Naya a inscrit le développement du transport en commun, la modernisation de notre fenua en veillant à installer des poubelles et des points d’eau libre d’accès et enfin militer pour la cause animale et végétale qui ne bénéficient pas encore aujourd’hui d’une tribune assez importante pour se faire entendre.

Après avoir consacré du temps à promouvoir celles et ceux qui selon elle méritaient d’être soutenus, le temps était venu de lui rendre la pareille. Elle n’en oublie pas d’adresser ce dernier message à l’attention des femmes de Polynésie :

« Merci beaucoup de m’avoir lu et croyez en vous, en ce que vous faites. Ma devise est : les choses arrivent toujours à point nommé, prenez le temps de le vivre intensément et sans regret. Nous n’avons qu’une vie ! »

Jeanne Phanariotis
Rédactrice web

© Photos : Naya Tahiti

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail