Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Claudine, pension de famille à Nuku Hiva
pension de famille

Claudine, l’amour de Nuku Hiva dans le sang

Publié le 27 décembre 2017

Claudine Alvarado est gérante d’une pension de famille à Nuku Hiva avec son mari, Alvane. Mère de quatre enfants, Claudine est une femme décidée et courageuse dédiée à son île et son environnement. Femmes de Polynésie vous invite à découvrir ses liens particuliers avec les Marquises et l’eau, synonyme de la femme.

Une maison remplie de couleurs

Claudine accueille dans sa maison remplie de fleurs, de nourriture et d’une abondance légère et chaleureuse. Entourée de son mari et de leurs quatre enfants, elle a bâti un havre de vie paisible ouvert aux rencontres avec les visiteurs venus découvrir Nuku Hiva. Engagée, spontanée et fondamentalement préoccupée par ce monde qu’elle souhaiterait améliorer pour le bien-être de ses enfants, chacun des mots de Claudine est teinté de tendresse et de justice.

Quand Claudine est venue aux Marquises, elle a su que c’était sa terre, « je ne voulais vivre nulle par ailleurs. » Elle quitte un mari violent alors qu’elle vient d’avoir un petit garçon, une décision difficile et courageuse pour cette mère célibataire qui ne connait rien ni personne de la Terre des Hommes. « Piquée par Nuku Hiva », elle décide de faire sa vie dans cette île, « c’était chez moi, je le savais… C’est chez moi ! » Mariée à Alvane, un fier Marquisien qui vous raconte des histoires plus incroyables les unes que les autres sur ses ancêtres princes des vallées, Claudine a décidé de se lancer dans la politique pour apporter sa contribution au développement de sa ville. Une de ses priorités, « savoir comment on va apporter l’eau potable aux foyers. »

Transmettre des valeurs et des expériences

Claudine découpe un potiron, lance la cuisson de la viande, lave la vaisselle tout en chantonnant des notes souriantes et chaleureuses. Elle aime travailler avec ses mains, elle aime préparer des plats polynésiens aux touristes qui résident chez elle.

« Transmettre ma culture et ce que je sais, c’est ma manière de m’assurer que les gens vivent une expérience authentique, c’est très important pour moi. Et je l’enseigne à mes enfants aussi. Nous avons le devoir de l’accueil et du partage de notre culture. »

Quelques minutes après, elle se lance dans le rangement du linge. Hyper-active, Claudine ne s’arrête pas une minute. Elle qui travaille avec son cœur, souhaite enseigner le courage à ses enfants. « Le courage, il s’exprime à travers chacun de nos actes », à commencer par la préservation de l’eau et l’environnement. 

L’eau, une ressource qui libère la femme

« Aujourd’hui, celui qui parlera bien de l’eau, sera celui qui gagnera le monde… Qui pourra le conquérir. »

 L’eau est une ressource essentielle à ses yeux, que ce soit au niveau politique ou économique… Mais pour elle, parler de l’eau, c’est parler de la vie. Associer l’eau et la femme, c’est parler de la place de la femme dans notre société…  

« La place d’une maman est souvent synonyme de la place de la femme dans un foyer. La femme, c’est elle qui décide, à travers l’eau. L’eau est synonyme de la femme, la femme est synonyme de l’eau. »

Pour Claudine, l’eau est synonyme de libération car avant, les femmes devaient aller la chercher. Aujourd’hui, l’eau qui arrive à la maison permet de gagner du temps… Ce qui est bien, « mais pas suffisant » pour Claudine. Elle aimerait que l’eau soit potable au robinet…

« Et aussi, que la femme joue à un rôle plus important dans la société. Être active, être courageuse, ce sont les valeurs qui aideront les femmes à prendre leur place… »

Des phrases qu’elle transmet à ses filles pour qu’elles sachent être indépendantes tout en respectant les valeurs essentielles de la vie que ce soit pour sa famille ou pour leur environnement, en particulier pour cette île que Claudine aime tant.

Plus d'informations

Sur la page Facebook Pension Kokuu Nuku Hiva
Et sur le site de la pension

Céline Hervé Bazin
Rédactrice web

© Photo couverture : Céline Hervé Bazin
© Photos article : TripAdvisor.fr

Facebook

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail