Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Le groupe Bon Appétit - Femmes de Polynésie
groupe facebook bon appétit !

Jeanne Lifont : y’a d’la joie dans les cuisines !

Publié le 13 septembre 2017

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? Que manger à midi ? Et demain, qu’est-ce qu’on fait à manger ? L’éternelle question qui revient jour après jour, que l’on soit débordée ou pas... Pas de panique, un petit tour sur le groupe Facebook « Bon Appétit ! », et les idées nous viennent : poisson cru à la javanaise, émincé de veau sauce marengo, ‘uru1 punu pua’atoro2 lait de coco, SAO3/Milo, ma’a tinito4 haricots rouges, snacks, restaurants, vendeurs ambulants… les photos de plats défilent sous nos yeux et nous mettent l’eau à la bouche. Femmes de Polynésie est allée à la rencontre de la pétillante Jeanne Lifont, qui me glisse en début d’entretien : « Tu crois que ça vaut le coup de faire un reportage sur moi ? Je suis banale, extrêmement banale… ». Zoom sur la créatrice de ce groupe de bons vivants, une boute-en-train qui aime l’allégresse, mais aussi une femme au grand cœur. 

Un milieu familial avec pour passion commune : la cuisine

Née à Tahiti d’une maman d’origine chinoise de Tahiti et d’un papa malaysien, Jeanne a deux frères et une sœur. Ils ont tous en commun la passion de la cuisine, passion transmise par leur maman, Oriane.

« On a été baignés dans la cuisine par ma maman qui fait de très bons plats. C’est vrai que mon frère quand il fait c’est super bon. Il est spécialisé en barbecue-marinade. Ma sœur en tout, plus en vegan, elle aime bien tout ce qui est joli. Mon petit frère il fait de ces choses merveilleuses, quand je vais à Rennes je me régale, et moi je fais un peu pour tout le monde… »

« Mon papa tenait absolument à ce qu’on ait une tablée tous ensembles… »

Après l’école, Jeanne travaillera chez UTA, puis chez AIR TAHITI international, et enfin chez AIR TAHITI NUI en tant que responsable d’un service sous la direction des Ressources Humaines. De son mari, qui « ne sait pas cuire un œuf… » dit-elle d’un air amusé, elle ajoute : « Il fait extrêmement bien la vaisselle et ne critique jamais mes plats… (Rires) De toute façon, c’est ça ou rien (Rires)… Nous faisons un beau duo, et c’est ce qui compte !…» Leurs deux garçons savent cuisiner : des « plats merveilleux, comme le porc croustillant… » pour le cadet, et « des plats plus diététiques… » pour l’aîné.

Le groupe Bon Appétit ! et son succès grandissant

Jeanne crée le groupe Bon Appétit ! sur Facebook en 2013. Quatre ans plus tard, le groupe compte bientôt 24 000 membres.

« Ça donne beaucoup d’idées, je crois. C’est le but, c’est important… »

Bals, petits déjeuners, cours de cuisine… Le site virtuel permet des rencontrer des personnes IRL5 grâce au dynamisme et aux compétences de Jeanne qui excelle en communication.

 « Je veux faire vivre la page Facebook. Mon but c’est de faire rencontrer les gens… »

« Dans ma nouvelle salle je vais faire des cours car beaucoup réclament… »

La générosité qui fait avancer les choses

« Il y en a qui disent, moi je fais. Tout le monde m’appelle mère Thérésa, je crois qu’il faut aider chacun. Je prends la force du groupe pour aider… »

Sortie Moorea avec Bon appétit - Femmes de Polynésie

« J’ai une copine qui est morte d’un cancer, Vaianui, elle avait la vingtaine, donc toute jeune. Ma copine quand elle est décédée, ça m’a fait mal. Quand on n’est pas dedans, on voit ça de loin, mais là, c’est une collègue de travail que je connais depuis très longtemps. Le pire c’est les enfants évasanés. Alors je me suis dit si on a pas pu sauver Vaianui, car aujourd’hui on meurt encore des cancers et je ne suis pas médecin, on peut essayer d’améliorer la vie des jeunes qui ont le cancer. Voilà. J’ai vu dans la Dépêche cet enfant évasané Jacob avec son papa. Je voyais sa maman Hélène faire une demande de dons pour pouvoir accompagner son fils en métropole. Alors je me suis dit que l’on pourrait aider ce garçon comme ça il sera bien dans sa tête... »

Utilisant la force du groupe BON APPETIT !, Jeanne décide de faire un bal, de proposer la place à 5000F au lieu de 4500F afin de reverser le surplus aux parents du petit Jacob. Le directeur général d’ATN, Mathieu Bechonnet ainsi que la directrice commerciale Béatrice Bernut sont sensibles à son action et lui donnent deux billets d’avion pour Los Angeles. La bijouterie Apple of my eyes lui offre deux magnifiques colliers de perles de valeur. Elle récolte ainsi plus d’une soixantaine de dons qui vont dans les enveloppes surprises de ce bal. Elle ajoute « Le service social que je remercie est venu en masse, presque trente places. Cette bonne action a fait que je vais reproduire assez souvent des bals pour les enfants à caractère caritatif… »

Projets de Jeanne pour le futur

Jeanne, une gourmande de la vie, prévoit d’ouvrir une salle d’événementiel, qu’elle baptisera le Swing. Son but ? Relancer la fête.

Pour les mariages, les anniversaires, les départs en retraite. Il y aura une piste de danse et elle prévoit de ne travailler qu’avec des prestataires pour la nourriture, l’orchestre, le DJ. Pas de droit de bouchon, les personnes viennent et apportent leurs boissons : « ce qui permettrait à tout le monde de pouvoir faire la fête… ». Jeanne n’oublie pas les retraités et souhaite lancer les thés dansants, les dimanches après-midi de 14h à 18h. « On ne pense pas assez aux matahiapo6, ce serait pas mal de faire quelque chose… ». On pourrait venir pour déguster de bonnes pâtisseries avec un orchestre local au répertoire d’antan. Comme un lieu de rencontres, pour se changer les idées, passer un bon moment.

Bon appétit ©Maxence Teura
© Maxence Teura

Les éclats de rire ont fusés lors de cet entretien. La joie communicative de Jeanne est un régal dont on ne saurait se priver. La convivialité, le partage, la solidarité, la joie de vivre : des valeurs polynésiennes auxquelles Femmes de Polynésie adhère totalement. Difficile alors de ne pas parler de cette femme exceptionnelle. Quelle énergie, quel parcours, et quelle générosité ! Alors, comme dirait Jeanne le sourire aux lèvres, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un « Bon appétit ! ».

1 Fruit de l’arbre à pain.

2 Bœuf en conserve.

3 Crackers.

4 Plat chinois tropicalisé composé de porc, haricots rouges, pâtes, chou chinois.

5 In Real Life : sigle utilisé sur les réseaux sociaux qui signifie « dans la réalité ».

6 Personnes âgées.

Plus d'informations

Sur la page Facebook Bon Appétit !

Tehina de la Motte
Rédactrice web

© Photos : Jeanne Lifont

Facebook

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail