Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • MOUSSE DE FRUITS DE LA PASSION

Santé & Sport

Hinatea, en route pour le Triathlon Xterra à Hawaï

Publié le 12 septembre 2019

A 18 ans, Hinatea Macheboeuf est une sportive née. Le 31 mai dernier elle a décroché son sésame pour participer au Xterra, rendez-vous annuel international des triathlètes, sur l’île de Maui, à Hawaï. Un événement sportif pour lequel cette jeune étudiante en STAPS 1 à l’ISEPP se prépare activement. Femmes de Polynésie a fait la connaissance d’une athlète bien dans sa tête et dans son corps.

Le sport dans le sang

Hinatea est née à Tahiti, de parents métropolitains installés sur le territoire depuis 25 ans.

« Je suis fière de dire que je suis Tahitienne. Pour moi, être Tahitien signifie être accueillant, chaleureux, souriant, avoir la joie de vivre et avoir un grand sens du partage. »

Ses parents sont tous les deux sportifs. Son père est éducateur sportif, entraineur de triathlon et maitre-nageur et sa mère, manipulatrice en radiologie au CHPF, fait beaucoup de course à pieds. Avec sa petite sœur de 12 ans, elles sont rapidement initiées à la pratique sportive, à commencer par le judo, puis la natation et la danse tahitienne, mais c’est sur le triathlon qui la fait vibrer depuis plus de 10 ans.

« Ils m’ont transmis la passion du sport depuis que je suis toute petite. Mon père m’a initiée au triathlon à l’âge de 7 ans, et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui, je me lance des défis plus importants, tels que le Xterra Moorea, qui s’est tenu le 31 mai dernier. »

Titulaire d’un baccalauréat Scientifique obtenu il y a un an, Hinatea a intégré une licence en STAPS 1 à l’ISEPP, où elle entame sa deuxième année et se projette en France pour y poursuivre son master.

« J’ai trouvé ma voie. »

Une nageuse subméchanophobique

Hinatea est en pleine préparation pour les championnats du monde de Triathlon Xterra, le 27 octobre prochain, « du coup je m’entraine beaucoup, 6 jours sur 7, avec mon père qui s’est qualifié également ». Pendant les vacances, son planning se construit essentiellement autour de ses entrainements, mais, en période scolaire, elle doit s’organiser pour concilier séances et cours. Elle fait partie des clubs Fei Pi Triathlon et VSOP, qui lui apportent un énorme soutien et une aide pour sa participation au Xterra.

« Je prends du plaisir à chaque entrainement, même si je ne suis pas toujours motivée, pour aller nager le soir par exemple, mais cela me fait toujours du bien et me permet de me vider l’esprit après une journée bien remplie. »

Travailleuse, enthousiaste, motivée et volontaire, Hinatea est quelqu’un de déterminé : « quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’avoir ! »

Elle a pourtant une grande peur, très particulière. « Je suis subméchanophobique, j’ai peur des épaves. Cela peut s’avérer très gênant lors de mes entrainements de natation en mer. »

Croquer la vie à pleines dents

Hinatea n’a pas de modèle en particulier. « Je pense que chaque personne peut être un modèle puisque l’on peut apprendre de chacun ».

Si elle devait donner un conseil à qui que ce soit, ce serait de se surpasser, de toujours aller au bout des choses et d’accomplir tous les objectifs que l’on se fixe.

« Je croque la vie à pleines dents et profite de la nature polynésienne pour m’épanouir pleinement au niveau sportif. Nager dans les beaux lagons ou courir en pleine nature est un réel plaisir. Je trouve que le cadre est idéal pour s’entrainer en plein air. De plus, la pratique d’un sport apporte énormément sur le plan personnel, l’épanouissement, les rencontres ou encore l’accomplissement de nouveaux objectifs. »

1 STAPS: Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

   Jeanne Phanariotis
   Rédactrice web

   © Photos : @elbigorneau, Hinatea Macheboeuf

Partagez Maintenant !