Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Soupe de « la femme accouchée »
    Soupe de « la femme accouchée »

Santé & Sport

voile sportive

Parviendront-elles à conquérir la voile sportive en Polynésie ?

Par Mereani Maraeauria | Publié le 23 février 2018

Les Filles du Loup, c’est l’histoire d’un groupe de femmes qui, sans même se connaître, décident d’entreprendre ensemble un véritable périple, celui de participer à la Tahiti Pearl Regatta1, en tant que premier équipage féminin de Polynésie. Cependant, il ne leur reste que 18 jours pour rallier le plus grand nombre de personnes à leur cause.

« En participant à cette régate, on cherche à donner envie à d’autres de faire pareil. On souhaite voir plus de femmes évoluer dans le monde de la voile et leur donner les moyens de participer à des compétitions. La TPR2 sera la première étape d’un parcours qui ralliera, on l’espère, de plus en plus de filles qui n’ont pas peur du loup3. »

Un appel aux dons est lancé pour aider les filles à restaurer la grande voile du Loup, leur bateau de 51 pieds, et ainsi leur donner une chance d’accéder au podium. Cette initiative a également une portée caritative puisqu’une partie de l’argent récolté sera reversée à l’association Vahine Orama No Raromatai4 qui œuvre contre les violences, et plus spécialement celles faites envers les femmes.

Femmes de Polynésie a embarqué à la rencontre de Violetta, à l’origine du projet, et de l’une de ses coéquipières, Orama. Elles nous parlent de leur projet ambitieux, des étoiles plein les yeux.

Violetta & Orama

LES FILLES DU LOUP, PREMIER ÉQUIPAGE FÉMININ DE POLYNÉSIE

Céline, Julie, Anaïs, Magali, Anne Sophie, Orama et Violetta, voici les noms de celles qui composent l’équipage du Loup. Elles sont infirmière, médecin, ostéopathe ou encore styliste… Venant d’horizons différents, mais avec un point commun : toutes sont novices dans le nautisme à la voile.

« Je suis arrivée à une période de ma vie où je voulais découvrir ce qui me faisait triper, aller au plus profond de moi-même, me découvrir différemment et sortir de ma zone de confort. Je voulais découvrir le monde de la voile en grand et en équipage, avec l’esprit d’équipe et la cohésion. On est toutes différentes mais chacune a trouvé sa place. »

-Orama

Pour Violetta, également Présidente de l’association Raiatea Regatta, l’objectif de cette initiative est de fédérer des filles et leur permettre de courir toute l’année dans les différentes compétitions organisées en Polynésie. Mais pour courir, il faut un bateau. C’est là que Josselin entre en jeu. Capitaine du Loup, Josselin dispense depuis peu des stages d’initiation avec son bateau Le Tour du Loup quand Violetta lui parle de son projet. Emballé, il propose à ses élèves féminines de rejoindre l’équipage. Elles sont désormais sept à être entraînées sportivement par le Capitaine avec l’ambition de remporter la TPR.

TAHITI PEARL REGATTA, COMPÉTITION INTERNATIONALE DE GRANDE ENVERGURE

L’édition 2018 de la Tahiti Pearl Regatta ou « TPR » se déroulera du 7 au 12 mai 2018 entre les îles de Raiatea, Bora Bora et Taha’a. Deux types de catégorie y sont proposées : « cruising5 » ou plaisance, consistant essentiellement au ralliement d’îles et « racing6 » ou course, avec des parcours techniques. Comme les filles du Loup ne sont pas là pour rigoler, elles visent le Grand Prix : « on va courir en mode compèt’7 ». La TPR est la compétition idéale pour une première participation puisque son format est adapté aux régatiers avérés comme à ceux qui débutent dans l’univers de la voile sportive. Mais pour espérer avoir une place sur le podium, les filles doivent être bien équipées.

« Nous avons besoin de remplacer notre grand-voile. Si elle déchire durant nos entraînements ou au beau milieu de la course, c’est perdu. »

Le loup - © Le Tour du Loup

Un investissement conséquent mais indispensable pour courir dans de bonnes conditions. Les filles le savent, depuis novembre elles sont en recherche active de sponsors pour les soutenir dans cette démarche.

« Nous avons envoyé des dossiers de sponsoring8 aux grandes sociétés de la place en leur proposant, en échange de leur soutien financier, d’apparaître sur la grand-voile du Loup. Une visibilité énorme car, en plus d’être internationale, cette compétition est l’une des plus médiatisées du Pacifique. »

L’APPEL AUX DONS SUR UNE PLATEFORME PARTICIPATIVE

70% en 18 jours, c’est le challenge des Filles du Loup. Pour y parvenir, l’idéal serait de bénéficier du soutien d’un grand partenaire, mais chacun peut contribuer grâce à la plateforme de crowdfunding9 ULULE.

« Nous avons ouvert un appel au don sur la plateforme participative ulule début janvier. Le soutien de généreux donateurs, de Polynésie, France ou encore Nouméa, nous a permis de récolter 30% de notre budget. Mais si nous ne rassemblons pas les 70% restants dans les 18 jours, nous perdons tout. Ce serait dommage de ne pas atteindre notre objectif, mais le pire serait de ne pas pouvoir honorer le geste de tous ceux qui ont cru en nous. »

En plus de faire une bonne action pour une aventure féministe, les donateurs participeront à financer les actions menées par l’association Vahine Orama No Raromatai.

« L’idée est de faire connaître l’association et de parler de leur action. Une partie de nos gains leur sera reversée pour contribuer au développement de leur structure afin qu’ils continuent à aider et accompagner celles dans le besoin. »

Les Filles du Loup, c’est l’histoire de sept femmes qui veulent s’imposer dans l’univers de la voile sportive. Par passion de la mer, par envie de se surpasser, par volonté d’ouvrir la voie à d’autres. La suite de cette histoire s’écrit aujourd’hui, et chacun peut en être l’auteur. Chaque don est utile, chaque don est décisif, chaque don représente un pas vers la victoire. Une belle initiative à soutenir !

Tahiti Pearl Regatta : Tahiti Perle Régate
2 TPR : Tahiti Pearl Regatta 
3 Loup : Le navire de l’équipage
4 Vahine Orama No Raromatai : L’association Vahine Orama des îles sous-le-vent basée à Raiatea
5 Cruising : Balade
6 Racing : Course
7 Compet’ : Compétition
8 Sponsoring : Parrainage
9 Crowdfunding : Financement participatif

Plus d'informations

Sur la page Facebook Le Tour Du Loup
Sur le site Tahiti Pearl Regatta

Mereani

Mereani Maraeauria
Rédactrice web

© Photos : Femmes de Polynésie, Le Tour Du Loup / Josselin  – © Vidéo :  Thomas Trapier

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail