Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Orama, « notre culture d’aujourd’hui sera notre patrimoine de demain »
    Orama, « notre culture d’aujourd’hui sera notre patrimoine de demain »

Société

Jennifer, l’entrepreneuriat dans le cœur
conseils & aide aux entrepreneurs

Jennifer, l’entrepreneuriat dans le cœur

Publié le 5 février 2018

Jennifer s’est installée au Fenua par amour. Forte d’une expérience de plus de dix ans dans la finance, elle a débarqué avec une énergie débordante et les rêves pleins la tête. Un de ses espoirs les plus précieux : aider les jeunes polynésiens à monter leur entreprise et réaliser leurs rêves à travers deux initiatives : le Start-up Club et C.Reva. Femmes de Polynésie l’a rencontrée.

Une aventure au bout du monde

Jennifer est arrivée à Tahiti en 2015 pour un homme, Stéphane.

« Jamais de ma vie, j’aurais pensé déménager pour un homme. Pour Stéphane, c’était une évidence… Je suis partie à l’autre bout de la Planète alors que je connaissais à peine la Polynésie ! »

Fine stratège, conseillère en finances dotée d’un bagage de plus de dix ans d’expérience, Jennifer se lance à son compte pour rester au Fenua auprès de l’homme qu’elle aime. Très vite, elle s’aperçoit de l’intérêt de monter un réseau pour les jeunes entrepreneurs en manque de conseils et de liens… Elle crée le Start-up Club.

Faire rencontrer et naître des entrepreneurs

« Le Start-up Club, c’est la volonté de faire rencontrer des jeunes qui ont des projets, mais qui manquent d’outils pour se lancer… C’est vite devenu ma seconde maison. »

Jennifer donne beaucoup de son temps à ce nouveau club qui remporte un certain succès.

« Voir les gens revenir, s’entraider et lancer leur entreprise, c’est une vraie satisfaction pour moi. »

Après un an d’existence, le Start-up Club réunit plus d’une cinquantaine d’entrepreneurs en herbe. À travers des rencontres mensuelles et des ateliers thématiques, Jennifer observe combien les échanges sont bénéfiques. Cette jeune femme active et dynamique détecte vite un autre besoin celui du financement… Elle pense au crowdfunding.

Un engagement pour l’innovation au fenua

« Le crowdfunding marche très bien en France ou en Suisse. C’est devenu un moyen de financer des idées par le public et grâce à Internet. »

Quand Jennifer suggère à la DGEN de lancer une plateforme, elle ne s’imagine pas hériter du bébé…

« Ils m’ont dit que je devais monter la plateforme car j’avais les compétences pour le faire… Je me suis retrouvée sans voix. »

Jennifer accepte malgré un emploi du temps chargé. C’est la naissance de C.Reva. 

« Je dois jongler entre mes activités d’auditrice financière pour mes clients et mes deux passions… Le Start-up Club et C.Reva. C’est du temps, je sais… Mais ça a du sens. J’aime voir des projets naître, des jeunes se lancer et innover… Je me dis que je participe au développement du Fenua. »

Donner un coup de pouce

C.Reva est la première plateforme de financement participatif de Polynésie française. Très vite, Jennifer reçoit des projets innovants. Sa première « success story », c’est ECO vrac, l’épicerie sans emballage de Tahiti, qui a déjà dépassé son budget et qui est garantie d’être financé. Son autre coup de cœur, c’est celui pour Henri Doudoute, l’incontournable organisateur de la Saga, une association dédiée aux enfants du Fenua.

« Pour la Saga, nous n’avons pas fait de pallier car je voulais être certaine que chaque franc versé à la Saga revienne à la Saga. »

C’est bien là la particularité du crowdfunding. Les internautes versent des dons en ligne. Pour que le projet remporte la mise, il doit réussir à atteindre un pallier sur une période limitée.

« C’est le jeu. Pour l’instant, nos quatre premiers projets ont toute leur chance… Nous avons reçu déjà de nouveaux projets et ce qui est important, au-delà de l’argent, c’est la visibilité, l’apprentissage et l’expérience apportés par C. Reva. »

Pour Jennifer, il faut rester pragmatique, les projets doivent être viables et avoir une chance d’être financés.

« Nous sommes là pour lancer des projets de qualité avec des entrepreneurs qui ont une chance de gagner leur vie à long terme. »

Avec son énergie et son expérience, Jennifer a encore beaucoup à apporter au développement du Fenua.

Plus d'informations

Sur les pages Facebook C.Reva et Startup Club Tahiti
Et sur les sites de Startup Club Tahiti et C.Reva

Céline Hervé Bazin
Rédactrice web

© Photos : Céline Hervé Bazin, C.Reva, Startup Club Tahiti

Facebook
Partagez Maintenant !

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail