Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tama'a maitai

GAYA et « GELATO »: LA GLACE ARTISANALE MADE IN BORA BORA

Publié le 14 novembre 2019

Sur l’île de Bora Bora, se niche une adresse que les gourmands connaissent bien, un petit salon où l’on peut déguster de la glace artisanale : Gelato.  A l’origine – Gaya, une jeune Italienne venue au bout du monde avec son conjoint. Femmes de Polynésie. vous présente aujourd’hui une aventure de passion.

 

UNE FAMILLE DE RESTAURATEURS

Dans la famille de Gaya, on est restaurateurs depuis 1962 à Liguria, près de la Côte d’Azur. Mais l’ambiance de la cuisine n’est pas pour elle.

« J’ai choisi de faire un lycée scientifique. À Milan, j’ai poursuivi des études de Sciences de l’éducation »

Mais la vie estudiantine ne durera qu’un an. Le « Gold », restaurant de Dolce & Gabanna au design d’or et de cristal, lui offre un poste : la gestion des entrées. Une opportunité avec une double conséquence, puisqu’elle y rencontrera l’amour. Avec Daniele, aujourd’hui son conjoint, ils y travailleront un an, six mois et un jour, avant de reprendre ensemble le restaurant familial.

« Il fonctionnait surtout l’été, et, en hiver on faisait les saisons en France, à la montagne »

LA POLYNÉSIE, UN RÊVE

Mais Gaya rêve d’ailleurs. Elle jette son dévolu sur les paysages merveilleux de la Polynésie : « Je décide d’envoyer des CV, un peu comme une bouteille à la mer ». Et ça marche ! La bouteille parvient jusqu’au Pearl Beach de Bora Bora, où pendant six mois elle sera en charge de la pâtisserie, et Daniele de la restauration.

Pendant ses jours de repos, Gaya se rend à Vaitape avec le secret espoir d’y trouver un glacier. Faute de bonnes glaces maison, elle y voit là une belle occasion à saisir. Dans son esprit se met à germer l’idée de fabriquer de la glace artisanale à base de fruits locaux ou de purées de fruits importées.

« On repart alors en France faire des saisons, et on en profite pour prendre des cours de perfectionnement auprès de maîtres-glaciers. »

GELATO !

Convaincue qu’il y a un marché à prendre, Gaya persuade Daniele, qui finit par adhérer : « On était jeunes, on n’avait rien à perdre, et en 2016 l’aventure Gelato à Bora Bora est lancée ». Avec deux amis, ils s’établissent dans une résidence peu fréquentée. L’implantation d’une banque à proximité de leur salon va faire de ce coin un pôle attractif.

Après quelques péripéties, « Gelato » voit enfin le jour. A leur vitrine vient s’ajouter une remorque tractée par une voiture italienne au klaxon qui ne passe pas inaperçu. Gaya et Daniele font ainsi le tour de l’île à la rencontre de leurs clients les plus fidèles : les enfants.

« Une de mes plus grandes satisfactions, c’est de voir tous ces enfants qui attendent notre passage au bord de la route. »

LES ENFANTS, LEURS RÊVES, LEUR CREATIVITÉ

« Quand on demande à un enfant quel est son rêve, très souvent on se rend compte qu’il n’en a pas ».

Alors, sans que rien ne lui soit demandé, Gaya offre la possibilité aux enfants de fabriquer leurs propres glaces. Elle sollicite également leur imagination à travers des concours de dessins, pour éviter qu’ils ne traînent aux abords des routes.

Nous nous quittons émerveillés par cette rencontre attachante, allant au-delà d’une simple passion pour la glace artisanale, jusqu’à un engagement social nourri de valeurs de respect, de travail, d’altruisme, d’humanisme et de générosité.

Plus d'informations

  Laurent Lachiver
  Rédacteur web

  © Photos : Laurent Lachiver et page Facebook Iaorana Gelato Bora Bora

Partagez Maintenant !