Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tama'a maitai

Le Pitate Mamao, restaurant chinois - Femmes de Polynésie
cuisine chinoise

Le Pitate Mamao : un restaurant familial avec une cuisine raffinée

Le Pitate Mamao est connu pour être l’un des plus anciens restaurants chinois de Tahiti. Avec une cuisine délicate, aux douces saveurs asiatiques, cet établissement de Papeete a su ravir les papilles de plusieurs générations de gourmets. Je rencontre Mélissa, la gérante du restaurant, une femme tout en réserve, qui préfère parler de ses employés et de l’histoire familiale plutôt que d’elle-même. Pour Femmes de Polynésie, elle s’est livrée et nous raconte les spécificités qui font du Pitate Mamao un temple incontournable de la cuisine chinoise.

Un restaurant qui traverse les âges

Ouvert en 1969, le restaurant Le Pitate Mamao fêtera ses cinquante ans en 2019. Cinquante années d’une aventure familiale, qui démarre lorsque le père de Mélissa avait 19 ans. Pour nourrir sa famille, composée de douze frères et sœurs, il décide d’ouvrir un restaurant de spécialités chinoises.

Mélissa précise que le restaurant est multi-ethnique : français, chinois, polynésiens s’y côtoient pour partager de délicieux repas conviviaux, puisque les plats sont le plus souvent servis au centre de la table, afin que chacun se serve à sa guise.

« Notre cuisine touche tous les Polynésiens. »

En 2011, Mélissa reprend le restaurant, après avoir notamment travaillé dans le domaine de la perliculture et dans un magasin d’alimentation bio.

Elle me confie que les clients du restaurant sont très fidèles. Une dame venant déjeuner lui a même dit un jour : « Je venais manger ici quand j’avais sept ans et je reviens aujourd’hui avec mes enfants et mes petit-enfants. »

Aujourd’hui, le Pitate Mamao compte seize employés, donc sept en cuisine. Mélissa souhaite nous parler de Maguy, maître d’hôtel depuis cette année. Un terme que l’on n’emploie pas au féminin, mais qui peut pourtant être exercé par une femme. La jeune femme, maman de deux enfants, travaille au Pitate Mamao depuis 2005. Auparavant serveuse, elle fait entièrement partie de la famille du restaurant.

« Maguy était la personne la plus apte à devenir maître d’hôtel. C’est une personne qui, au travail, exploite toutes ses capacités. Elle s’affirme complètement. »

Ses tâches ? Maguy cadre le personnel, doit être performante en vente, s’occupe de la salle et du service. Elle fait aussi le lien avec les cuisines, effectue la gestion des stocks et prend en charge la caisse. Un poste qui demande polyvalence, organisation et méticulosité. Pour une mère de deux jeunes enfants, être maître d’hôtel demande de la rigueur dans sa vie.

La carte : délicate et alléchante

Mélissa me présente les plats les plus appréciés par ses clients : de quoi nous mettre l’eau à la bouche et nous donner envie de saveurs raffinées. Le poisson cru à la chinoise arrive en tête, une fierté pour toute l’équipe du restaurant.

« Ça fait plus de 40 ans qu’on le fait ! Les clients disent que c’est le meilleur de Tahiti ! »

Viennent ensuite le poulet au gingembre, le poisson à la vapeur et le bœuf braisé. Les cuisiniers, originaires de Chine, innovent régulièrement et inventent de nouvelles recettes, comme la petite dernière du restaurant : le tofu au huit délices, une brique de tofu, frite à l’extérieur et fondante à l’intérieur, servie avec du poulet et une délicate sauce aux petits légumes.

« Ça fond dans la bouche… »

Mélissa me précise que les cuisiniers n’ajoutent pas de glutamate aux plats du restaurants, cet exhausteur de goût ou arome artificiel pouvant présenter des risques pour la santé1.

La gérante du restaurant cuisine depuis l’âge de treize ans et a apporté ses propres recettes au Pitate Mamao, comme l’Indian Butter Chicken, un plat qui n’est pas chinois, mais qui fait pourtant le plus grand bonheur de nombreux clients.

« Ma belle-sœur est indienne, ça marche du tonnerre ! »

Née à Hawaï, Mélissa a aussi apporté le Poke Hawaïen avec sa soupe au lait de coco, et le tiramisu, une de ses spécialités sucrées.

Comme il devient de plus en plus important aujourd’hui de s’adapter à l’alimentation des clients, tout une partie du menu du restaurant est végétarien. Il est aussi possible de commander un plat de la carte sans viande.

Le Pitate Mamao est l’un des grands traiteurs de Tahiti et peut servir jusqu’à mille couverts. Les clients peuvent également commander les plats de la carte à emporter, de quoi se régaler chez soi, en toute intimité.

Une cause importante : aider les enfants

Le restaurant soutient SOS Village d’Enfants, une association de Papara qui permet aux frères et sœurs, orphelins ou dans une situation familiale difficile, de grandir ensemble dans un environnement sécurisé et adapté aux enfants.

« J’ai choisi de les aider. Ça me touche car j’ai des enfants, je suis aussi une sœur. »

Mélissa utilise les bénéfices des événements auxquels participe le restaurant pour faire des dons. Dernièrement, elle a organisé une soirée au Pitate Mamao avec une vente d’enveloppes surprises. Billets d’avion, goodies, bons d’achats… Les clients sont repartis avec leurs cadeaux, proposés par différents commerçants partenaires de l’opération.

« Les gens étaient très contents et les commerçants sont géniaux, ils le font de bon cœur. »

Le Pitate Mamao est un véritable restaurant familial, dans lequel les employés sont considérés comme appartenant à cette grande famille. En salle, vous croiserez sans doute Maguy, qui saura vous conseiller sur le plat à choisir en fonction de vos goûts. Ce restaurant, aux plats chinois typiques, propose aussi une cuisine traditionnelle revisitée, délicate et de qualité, qui saura combler les papilles de chacun. Les mets raffinés qui vous seront servis vous emmèneront sans aucun doute dans un voyage culinaire gourmand.  

Plus d'informations

Sur la page Facebook Restaurant Pitate Mamao 
Et sur Zuckoo.pf 

1 Glutamate monosodique : exhausteur de goût et acide aminé.

Camille Lagy
Rédactrice web

© Photos : Femmes de Polynésie

Facebook

Je m’inscris à la newsletter !

Retrouvez notre sélection d’articles chaque mois dans votre boite mail